English

Actualités

  • 22.02.2014

    Colloque : le service public ferroviaire de proximité

    La RGCF s'associe au colloque "Le service public ferroviaire de proximité : approches juridiques et socio-économiques"

    Dans un contexte de crise des finances publiques, une forte pression apparaît en faveur d’un transfert sur route des lignes ferroviaires régionales les moins fréquentées.
    Ce colloque fera le point sur les relations Régions-SNCF dans le cadre actuel où subsiste le monopole, avant de se pencher sur l’exemple Suisse, où un service ferroviaire de proximité très dense se maintient. L’après-midi sera consacré aux fermetures de ligne et à la prise en compte de leur réversibilité, au regard d’un avenir où l’énergie chère pourrait conduire à un retour en force du service public ferroviaire de proximité, avec des réouvertures de lignes, dans lesquelles les opérateurs privés ainsi que la SNCF pourraient jouer un rôle actif.

    Le 11 mars 2014
    Université de Rouen
    Faculté de Droit
    3, avenue Pasteur – 76000 Rouen

    Contact : corinne.thierry@univ-rouen.fr

  •  
  •  
  • 21.02.2014

    Le numéro de février est en ligne !

    Les dossiers
    - Les régénérations des ouvrages métalliques anciens : des modes de réalisation toujours à réinventer. Le viaduc d'Auxonne
    - Le long parcours de l'admission technique d'un matériel roulant
    - Architecture fonctionnelle éléctrique du train : de la logique câblée à la logique programmée

    Les infos en France et dans le monde
    - Quelles stratégies pour l'avenir du transport public
    - Les drones au service du système ferroviaire
    - Le transport par câble en milieu urbain

  •  
  •  
  • 21.02.2014

    L'édito du numéro de février !


    L’essor de la mobilité relève à la fois du politique, de la technique et de l’économie. Sans liberté de circuler, la mobilité est bridée ; la construction européenne, fondée sur cette liberté, nous a apporté paix et prospérité. La technique a rendu possible la mobilité et le chemin de fer y a largement contribué, autant en désenclavant les territoires reculés avant l’invention de l’automobile qu’en rapprochant les métropoles avec la grande vitesse. Quant à l’économie, c’est incontestablement une politique de l’offre qui crée in fine la mobilité.
    Dans ce numéro de la RGCF, la politique de l’offre est mise à l’honneur. Plusieurs solutions techniques, nouvelles ou réinventées, répondent à des besoins précis de mobilité : transports guidés par câble, aéronefs sans pilote désignés sous le terme de drones. Ce sont des systèmes complets associant leur propre infrastructure et leurs véhicules, comme le chemin de fer (excepté les tramways qui utilisent les infrastructures routières). Ces systèmes innovants viennent compléter les réseaux ferroviaires, soit par prolongement de dessertes, soit parce qu’ils en facilitent l’exploitation.
    Ces techniques abordées ici nous portent à réfléchir sur la notion de transport guidé : assistons-nous à une mutation technologique de ce concept ? Le train est guidé par les rails qui le supportent ; le funiculaire aussi. Mais le transport par câble, si celui-ci assure l’avancement du véhicule comme pour le funiculaire, est également guidé par sa chaîne de traction. Enfin, le drone peut préfigurer la dématérialisation du guidage : tout son intérêt réside justement dans son guidage extrêmement précis et libre de toute infrastructure rigide. On passe du guidage mécanique au guidage virtuel, tout comme la numérisation constitue le virage actuel vers le futur. La RGCF ne pouvait pas passer à côté de ce tournant vers l’avenir.
    Mais la transition vers la nouveauté doit se faire sans interrompre l’exploitation et sans négliger la sécurité indispensable au succès des innovations. Les grands dossiers de ce numéro sont là pour nous le rappeler. La rénovation des infrastructures qui s’usent touche largement le réseau français actuellement. La modernisation des modes d’exploitation s’accompagne d’un changement de logique et d’organisation du travail. Enfin, l’homologation de matériels de plus en plus sophistiqués conduit même à s’interroger sur les délais de mise en oeuvre. C’est ce mouvement permanent vers l’avenir que la RGCF va explorer.

    Bonne lecture !
    Pascal Lupo

  •  
  •