English

L'article que vous avez sélectionné est paru dans le numéro 255 de Décembre 2015

Captage du courant à l'arrêt

Prix unitaire TTC : 16 €

Sommaire

Décryptage


  • Les amortisseurs

Dossier


  • Captage du courant à l'arrêt

    Ce dossier décrit la problématique d’échauffement du fil de contact de la caténaire lors du captage du courant par les matériels moteurs lorsqu’ils sont à l’arrêt. Il présente en détail les phénomènes en jeu ainsi que les réponses apportées issues d’études techniques et scientifiques.

  • Au contact pantographe-caténaire sur RFN 1,5 kV : le carbone au centre des préoccupations économiques

    L’objectif de SNCF Réseau est la généralisation de l’usage du carbone sur les pantographes pour le contact avec la caténaire afin de diminuer ses coûts de maintenance par la réduction de l’usure du fil de contact. Conscient de la difficulté de réalisation sur le matériel de forte puissance tel que les locomotives BB26000, l’effort est mis en priorité sur les automoteurs et les locomotives de puissance moyenne qui représentent 90% du parc à équiper. La démarche est basée sur le meilleur compromis entre les coûts d’investissements, conditionnés à la rentabilité à moyen terme sur le matériel roulant et les gains potentiels sur la maintenance de la caténaire.

  • Avec l'amortisseur antilacet débrayable : moins d'efforts = moins d'usure = plus d'économies

    Les amortisseurs antilacet jouent un rôle essentiel dans la sécurité de marche des véhicules ferroviaires. L’action des amortisseurs classiques, aux basses vitesses et dans les courbes de faible rayon, est inutile et conduit à une usure du profil des roues, notamment celles de l’essieu directeur. Des dispositions mécaniques judicieuses permettent d’adopter une caractéristique déplacement-effort mieux adaptée. Cette solution constitue une alternative économique à la solution plus complexe des amortisseurs pilotés.

  • Les apports de l'Ingénierie Système dans les projets de matériels roulants ferroviaires

    Les auteurs, après un exposé des défis posés en matière de projets de matériel roulant par le respect des réglementations nouvelles, expliquent comment l’ingénierie système est en mesure d’apporter des réponses appropriées. Ils donnent quelques exemples récents d’application.

Info en France et dans le Monde


  • Le congrès UIC de la grande vitesse ferroviaire : "Célébrer le passé, définir l'avenir"

  • La réforme ferroviaire

Passé-Présent


  • Consistance du réseau ferroviaire et coordination des transports. La RGCF se souvient…