English

L'article que vous avez sélectionné est paru dans le numéro 279 de Février 2018

Produire et distribuer le courant électrique : les prémices d'une révolution que la RGCF décrit

Prix unitaire TTC : 16 €

Sommaire

Dossier


  • La nouvelle politique énergie SNCF

    Très gros consommateur d’énergie, SNCF agit sur tous les fronts de l’innovation technologique en vue de réaliser des économies substantielles. La formalisation d’une politique articulée à l’échelle du groupe va l’entraîner encore plus loin. L’enjeu est celui de l’entrée de plain-pied dans la transition énergétique grâce à la consommation d’une énergie plus verte et moins carbonée, et la mise au jour de nouvelles opportunités de création de valeurs.

  • Vers une mobilité bas carbone : du facteur 4 à la neutralité carbone

  • Maîtriser les achats d'énergie pour améliorer la rentabilité économique

    Dix-sept térawatt-heure (TWh) : c’est la consommation annuelle en énergie du groupe SNCF. Pour avoir une idée de l’ampleur de ces chiffres, on peut préciser que les neuf TWh d’électricité consommée annuellement par la SNCF représentent 3 % de la consommation nationale et 10 % de la consommation industrielle : c’est l’équivalent de la production annuelle d’une tranche de centrale nucléaire ! Acheter de telles quantités d’énergie nécessite des compétences et une expertise de haut niveau. Pour l’électricité de traction en particulier ces compétences sont regroupées au sein de SNCF Énergie, société anonyme et filiale de SNCF à 100 %, dont le mode de fonctionnement est décrit dans ce dossier.

  • Les enjeux d'énergie de traction. Bien compter

    L’enjeu des économies d’énergie et/ou d’une plus grande efficacité énergétique conduit naturellement à s’interroger sur la bonne mesure des consommations d’énergie de manière à en faire un bilan et un outil de management des bonnes pratiques et les outils qui permettent d’assister la conduite pour la rendre plus efficace, c’est-à-dire moins consommatrice à performance équivalente. Les deux contributions de ce dossier font état des progrès sur ces thèmes.

  • Les enjeux d'énergie de traction. Bien compter : le premier pas pour économiser l'énergie

  • Les enjeux d'énergie de traction. Une innovation de rupture au service de l'éco-conduite

  • La stratégie de recherche et d'innovation pour l'énergie dans le mode ferroviaire. Présentation générale

    L’économie d’énergie et la réduction de l’empreinte carbone sont devenues des enjeux mondiaux. Les entreprises ferroviaires ont également leur propre rôle sociétal dans le cadre de ces défis et mobilisent leurs ingénieries et orientent leurs travaux de recherche sur des objectifs d’efficacité énergétique et environnementale à travers l’innovation qui concerne les métiers du mode ferroviaire. Le groupe SNCF recherche également des partenariats ou des partages d’expérience avec différents acteurs (constructeurs, mainteneurs, industriels, EDF…), et reste ouvert pour tester et s’adapter à de nouvelles technologies.

  • InterLab EDF - SNCF Energy router

  • De l'électrification partielle jusqu'au concept d'électrification frugale

  • Des trains à hydrogène "vert"

  • SIGALi - Stockage d'énergie multifonctions pour la signalisation et la gare

  • Smart&Station : la gare intelligente

  • Le transformateur électronique au service de la traction électrique

  • La performance énergétique des matériels roulants, source d'innovations. Présentation générale

    La performance énergétique des matériels roulants utilisés par le groupe SNCF reste un atout fort du mode ferroviaire vis-à-vis de ses concurrents. Les progrès constants réalisés dans le passé trouvent aujourd’hui leur prolongement dans une nouvelle recherche d’améliorations et de performances, grâce à une démarche générale d’innovations. Les développements sont ainsi orientés sur une meilleure connaissance des consommations (mesures, modélisations) et sur des innovations technologiques, notamment celles concernant le transformateur ou le stockage d’énergie embarqué.

  • De la connaissance des consommations d'énergie à la mise en place de solutions d'économies sur engins

  • CLIMAX, un nouvel outil pour la modélisation de la consommation annuelle du conditionnement d'air

  • SIMHIL : optimiser la performance de la chaîne de traction via la simulation numérique. La simulation numérique au cœur du réel

  • Le transformateur, source de tension mais surtout d'innovations

  • Le stockage d'énergie embarquée : les batteries, un pas vers la chaîne de traction de demain

  • SNCF Réseau et l'énergie de traction électrique. Présentation générale

    SNCF Réseau, par son rôle de gestionnaire des installations d’alimentation en énergie des matériels électriques, est un des principaux contributeurs aux objectifs énergétiques du groupe SNCF. Ses projets portent notamment sur l’efficacité, la sécurité et la fiabilité des sous-stations électriques. Le dossier expose également des réflexions sur la supra-conductivité et le stockage d’énergie.

  • Utilisation de la supra-conductivité dans l'infrastructure ferroviaire

  • Sous-station d'Asnières-sur-Seine : l'énergie maîtrisée en milieu urbain ultra dense

  • Esmeralda NG, la simulation du trafic pour le dimensionnement électrique et la prédiction de consommation

  • Récupération d'énergie de freinage. Le projet la sous-station de Masséna

  • Concept grid ferroviaire d'une sous-station hybride

  • SNCF Réseau installe son premier système de stockage d'énergie pour alimenter la caténaire

  • Les enjeux de la traction bi-mode sur le RFN

  • Les combustibles de traction ferroviaire et leur logistique

    La moitié du réseau ferroviaire français n’est pas électrifiée. Y circulent des engins diesel, approvisionnés dans un ensemble de stations-service en pleine évolution. Des recherches sont en cours pour réduire la consommation de gazole et développer de nouveaux carburants.

Passé-Présent


  • Produire et distribuer le courant électrique : les prémices d'une révolution que la RGCF décrit