Numéro 288

Décembre 2018

Prix Version Papier : 16.00 €
Prix Version Numérique : 16.00 €
Prix Bimédia : 29.00 €

Voir l'éditorial

Sommaire

Dossier

Le contournement de Nîmes et Montpellier

La nouvelle ligne ferroviaire de Contournement de Nîmes et Montpellier (CNM) a été ouverte au service commercial le 10 décembre 2017, en accueillant dès cette date les premières circulations Fret. Cette nouvelle infrastructure est un maillon désaturant des réseaux ferroviaire et routier engorgés dans cette partie du Languedoc. La construction de la ligne et de ses nombreux raccordements au réseau existant a été menée dans le cadre d’un partenariat Public-Privé (PPP) associant SNCF Réseau et Oc’Via, le partenaire privé. Avec près d’un an de recul par rapport à la mise en service, SNCF-Réseau présente les principaux enseignements sur le projet et les premiers constats sur l’exploitation Fret de la ligne. De son côté, Oc’Via précise son organisation, ses méthodes et moyens, pour assurer la maintenance de la ligne pendant 25 ans, conformément aux termes du contrat de PPP.

Vers un système grande vitesse plus performant sur l'axe sud-est

Depuis sa mise en service, il y a 37 ans, la LGV Sud-Est est exploitée de façon très intense : débit de 12 à 13 sillons par heure, aux heures les plus chargées, utilisés par des circulations à 300 km/h. SNCF Réseau mène le projet HPGV SE (Haute Performance Grande Vitesse sur l’axe Sud-Est) de façon à accroître le débit dans une perspective de croissance des trafics au moment où la concurrence intramodale sera ouverte. L’installation du système d’exploitation ERTMS permettra de se conformer à des exigences d’interopérabilité et de fiabilisation de l’exploitation. Il donnera également plus de capacité et de souplesse d’exploitation lors de travaux sur la ligne. Cette installation sera accompagnée de travaux de modernisation et de capacité des gares de Paris-Lyon et Lyon-Part Dieu et de renforcement des installations fixes de traction électrique.

Le développement du "marketing territorial" à SNCF Transilien

Depuis dix ans, SNCF Transilien a connu une croissance élevée des trafics sans évolution structurelle profonde des réseaux de transport. Des transformations considérables sont attendues avec la mise en service d’Eole, des rocades en trams express et du Grand Paris Express. Les méthodes de « marketing territorial » ou analyse croisée entre dynamiques du territoire et des trafics sont développées comme levier d’anticipation et de partage des enjeux avec les partenaires.